Top 6 des huiles essentielles à emporter !

Dernier week-end avant notre grand départ ! Alors je me prépare doucement mais sûrement….

Je t’ai déjà parlé de quelques-unes de mes astuces naturelles pour prévenir et soigner les p’tits maux des voyageurs, mais finalement, ce n’est qu’une partie de ce que je vais emmener pour prendre soin de moi et de mon amoureux.

Alors, voici un récap’ de ma parfaite trousse de secours à base d’huiles essentielles pour la voyageuse en herbe que je suis…

La lavande vraie :

S’il y a bien un must pour toutes les pharmacies, c’est l’huile essentielle de lavande ! Et pour partir en vacances, je conseille particulièrement la lavande vraie. Cicatrisante et analgésique, elle peut s’appliquer pure sur les petites plaies, brûlures et piqûres de moustiques ou autres insectes (et même de méduses !). Mélangée à une huile végétale pour l’étaler sur une plus grosse surface, elle peut également soulager des coups de soleil !

 

Lavande et abeille

 

Elle est aussi efficace pour aider à trouver le sommeil (SOOOMEEEEIIIL !!! Où eees-tuuuuu ??? Sarcastique).

 

L’arbre à thé :

En seconde position après la lavande, mais c’est franchement serré, serré ! L’huile essentielle d’arbre à thé (plus communément appelée tea-tree) est connue pour sa action antibactérienne à large spectre. 2 ou 3 gouttes dans un peu d’huile ou de crème pour les mains, elle remplacera très bien un gel désinfectant si tu n’as pas de quoi te laver les mains dans les environs. Très utilisée en cas d’infections ORL, buccales ou cutanées, c’est une très bonne alliée de la lavande.

Le petit plus, elle permet d’éliminer les fatigues passagères. Avec le décalage horaire, ça peur servir…

La menthe poivrée :

Moi qui suis une habituée des migraines, je ne peux pas me passer de l’huile essentielle de menthe poivrée ! Son effet fraîcheur apaise énormément la douleur. A utiliser sur les tempes (attention pas trop près des yeux !) mais également mélangée dans une huile végétale pour les sensations de jambes lourdes par exemple (après plusieurs heures d’avion, ça risque d’arriver…).

Elle est reconnue également pour son efficacité contre les nausées et le mal des transports donc d’autant plus indiquée en voyage !

Le géranium rosat :

J’avais déjà parlé de l’huile essentielle de géranium rosat comme d’un bon répulsif contre les moustiques. C’est également une huile essentielle qui stimule la circulation veineuse et lymphatique.

Avec un parfum plus doux et relaxant que la menthe poivrée, elle est donc idéale en massage des jambes le soir au coucher pour des gambettes légères quand tu piétines toute la journée ! Star

La mandarine

Alors celle-ci, c’est mon coup de cœur de l’été ! L’huile essentielle de mandarine, je ne la connais que depuis peu mais j’en suis accroc ! Reconnue comme un puissant calmant et relaxant, pour éliminer le stress, les angoisses et avoir un sommeil réparateur, je l’utilise depuis plusieurs jours et adore m’endormir paisiblement avec cette odeur acidulée.

Comme je suis une grosse angoissée de service et que j’ai méga peur de l’avion (Ouais, j’sais, j’ai toujours un pet de travers… Sournois), je pense qu’elle me sera d’une grande utilité ! A mettre sur un foulard autour du cou pendant tout le voyage pour les stressés de la vie comme moi !

 

Mandarine jaune

 

Le thym à Thujanol

L’huile essentielle de thym à Thujanol est anti-infectieuse tout en étant très douce. Elle est particulièrement recommandée pour les infections des sphères urinaire et gynécologique. Et quand tu pars en vacances, entre les toilettes dégueu et les pipis derrière un arbre, c’est pas toujours évident de ne pas chopper une cochonnerie…

C’est donc un excellent complément à la lavande et la tea tree dans le domaine du trucidage de microbes !

 

A ces huiles essentielles, j’ajouterai l’huile de jojoba qui est un excellent soin hydratant pour le visage et le corps.

Proche du sébum de la peau, elle est non comédogène. Comme elle n’a pas besoin de se garder au réfrigérateur et reste bien liquide, elle est bien pratique pour les vacances et utile pour diluer certaines huiles essentielles. C’est également une très bonne huile de massage… Clignement d'œil (Bah oui quoi ! C’est mon voyage de noces après tout !)

 

Comme d’hab, je ne le répèterai jamais assez : on n’utilise pas des huiles essentielles sans s’informer un minimum au préalable pour respecter les précautions d’emploi ! Notamment, celles pour les femmes enceintes, allaitantes, les enfants de moins de 6 ans, les personnes épileptiques, allergiques, etc.) et les dosages, mélanges et synergies possibles (les surdosages d’huiles essentielles existent et sont même dangereuses !).

 

Huiles essentielles

 

Voilà, voilà, maintenant que je t’ai délivré mes secrets sur mes huiles essentielles préférées, partage cet article sur les réseaux sociaux pour en faire profiter tes amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *