Ça pique les moustiques !

Hier, je parlais de notre hantise de l’été, les moustiques, en tentant de passer en revue les solutions saines pour les éviter

Mais comme je te le disais, aucun répulsif n’est sûr à 100%, il y a donc des chances que ça finisse par piquer !

Ça tombe bien, parce que sur ce sujet, j’ai plus d’expérience ! Je vais donc te donner mes quelques astuces naturelles pour éviter les séances de grattage intempestives…

 

ours qui se gratte

 

Qui n’a jamais été réveillé après avoir servi de festin à nos charmants amis les sticmous ? Dans ces moments-là, on désespère de pouvoir se rendormir et on gratte rageusement. Pourtant, il existe des solutions naturelles, simples et efficaces, pour te soulager afin de pouvoir te rendormir presque comme un bébé…

Mon top 5 pour soulager les démangeaisons

Comme, j’en ai testé plusieurs, je suis sympa, je vais partager avec toi mes 5 remèdes de grand-mère préférés pour réduire rapidement l’envie de gratter ses boutons après une piqûre de moustique (mais ça fonctionne aussi pour les piqûres d’araignée).

Comme d’habitude, utiliser des produits naturels bio, c’est toujours un plus.

Le vinaigre de cidre

Un vinaigre qu’il faut avoir chez soi tellement il a de bienfaits ! Bien imbiber un coton ou un mouchoir en tissu (quand on a laissé tomber le jetable ! Clignement d'œil ) et l’appliquer quelques instants sur chaque bouton.

  • Le plus : Soulagement assuré !
  • Le moins : Quand il y a beaucoup de piqûres, la méthode n’est pas super pratique parce qu’il faut passer un peu de temps sur chaque bouton.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate est un must-have pour tout écolo qui se respecte donc tu en as forcément dans tes placards ! Bon, ok, si t’es encore un bébé écolo, je te pardonne… Alors tu mélanges avec un peu d’eau pour en faire une sorte de pâte, et tu l’appliques sur chaque bouton.

  • Le plus : Radical !
  • Le moins : Si t’es en mode zombie à 5h du mat’, tu risques d’avoir un peu la flemme de faire ton mélange avant de l’appliquer… Sarcastique

 

bébé fatigué

 

Le froid

J’étais sceptique au départ mais j’avoue que ça fonctionne ! Tu mouilles un glaçon (pour qu’il glisse sur la peau) et le passe sur chaque bouton.

  • Le plus : Aaaaah ça va mieux ! Pis, si t’as pas les 2 premiers, t’as quand même des chances d’avoir des glaçons dans ton congèl’ !
  • Le moins : En cas de forte chaleur, je doute que l’apaisement soit durable.

Le miel

Je sais, je te le sors à toutes les sauces, mais que veux-tu ? Et quand je dis ça, je sais que je vais faire râler certains de mes lecteurs car, pour ceux qui suivent mon autre blog Végé ou presque, le miel n’est pas consommé par certains végé. Mais bon, malgré tout, je trouve que le miel a tellement de vertus, je ne peux pas le nier !

 

miel

  • Le plus : Non seulement ça apaise, mais ça prend soin de ta peau en même temps.
  • Le moins : Si t’as des boutons partout, tu vas coller un peu…

L’huile essentielle de lavande aspic

Voilà ma préférée ! Je vous l’ai déjà dit, je suis une fervente des huiles essentielles (à condition de ne pas s’en servir sans s’être bien informé car, mal utilisées, les HE peuvent être dangereuses). La HE de lavande est un incontournable et celle de lavande aspic, toute indiquée pour soulager les piqûres.

  • Le plus : Non seulement efficace mais rapide à appliquer directement sur chaque bouton, l’huile essentielle a un effet plus long car elle reste bien sur la peau et en plus elle sent bon et détend ! En plus, c’est le moyen le plus pratique à emporter partout !
  • Le moins : L’HE de lavande aspic ne peut pas être utilisée pendant la grossesse, l’allaitement et est déconseillée chez les enfants de moins de 7 ans (sauf usage ponctuel très localisé à partir de 3 ans : par exemple UNE goutte sur UNE piqûre d’insecte mais surtout pas s’il y a de nombreuses piqûres à traiter).

Conclusion

Si éviter totalement les moustiques parait difficile quand il fait chaud, soulager les démangeaisons c’est vraiment easy et à portée de tous ! Profites-en !

 

Tu as aimé cet article ? Partage-le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *